Nutrition, menus et régimes

17 habitudes alimentaires saines pour les adolescents

17 habitudes alimentaires saines pour les adolescents


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dès l'âge de 12 ans, l'une des étapes cruciales de la vie d'un enfant commence: le adolescence. Un moment où se développe le rejet ou l'attirance pour certains types d'aliments et où les parents doivent inculquer certains de saines habitudes alimentaires chez les adolescents. Voici un guide complet sur la façon dont cela devrait être.

L'adolescence est une période critique pour le garçon ou la fille, à la fois en raison des changements qui se produisent sur le plan physique, et en raison de la façon dont ils font face et comment ils affectent l'enfant émotionnellement. De plus, étant donné sa proximité avec l'âge adulte, c'est notre dernière chance de rééduquer les habitudes alimentaires que l'enfant accepte comme les leurs et les amener à être les plus appropriés.

Les changements physiques qui se produisent et l'état émotionnel de l'enfant peuvent également augmenter le risque de souffrance troubles de l'alimentation comme l'anorexie ou la boulimie, et en tant que parents, nous devons être attentifs à toute indication qui pourrait nous mettre sur la bonne voie.

1. Adieu les repas copieux
Encouragez l'enfant à manger fréquemment et évitez les gros repas. Arriver aux repas principaux très affamé est un risque très élevé pour les adolescents, à la fois d'obésité et de troubles de l'alimentation dus à la culpabilité après une consommation excessive.

2. Le petit-déjeuner est nécessaire
Dormir est l'une des habitudes préférées des adolescents, et ce petit plus au lit signifie parfois qu'il n'y a pas de temps pour le petit-déjeuner. Cependant, un bon petit-déjeuner avec des glucides complexes est idéal pour commencer la journée avec une énergie durable. Portez une attention particulière à votre enfant s'il saute fréquemment le petit-déjeuner, cela pourrait être le symptôme d'un trouble alimentaire caché.

3. Fruits et légumes comme collations
Mettez à portée de main une sélection de collations ou de collations saines et variées, y compris des fruits et légumes de saison ainsi que des noix et des graines. Les fruits et les noix sont faciles à transporter dans un sac à dos et à manger entre les cours. Évitez de mettre ces collations moins saines à portée de main afin de ne pas augmenter la tentation.

4. Encouragez les repas en famille
S'asseoir à table pour manger en famille assure non seulement, selon les statistiques, que des habitudes plus saines sont établies (augmenter la consommation de fruits et légumes et minimiser la consommation d'alcool et de drogues), mais aussi qu'il y a un moment où L'adolescent peut avoir des conversations sur son quotidien avec ses parents, ce qui est difficile à réaliser avec le stress quotidien que nous subissons tous.

5. Ne le précipitez pas
S'il parle et que le repas s'attarde, écoutez-le, et s'il tarde à manger parce qu'il est attentionné, respectez son intimité. Si vous le précipitez, il mangera probablement moins qu'il ne le devrait et prendra une collation inappropriée après quelques heures.

6.Assurez-vous de boire de l'eau et de ne pas la remplacer par d'autres boissons, pas même des jus
Insuffler l'importance de l'eau est vital, en particulier à l'adolescence, pour assurer une bonne santé rénale et cutanée et un bon fonctionnement musculaire. Une mention particulière doit être faite aux boissons énergisantes, qui posent un problème à l'adolescence en raison de leur taux de consommation élevé. Ces boissons ne sont pas recommandées non seulement pour leur teneur en sucre, mais pour leur très forte teneur en caféine, taurine, ginseng et autres suppléments qui, selon des études menées chez des adolescents, peuvent entraîner une augmentation de la pression artérielle et une tachycardie après consommation .

7. Établir - et respecter - les heures de repas
Il est important pour l'adolescent d'entrer dans une routine qui apprend à son corps que la nourriture arrive à certains moments, afin d'éviter à la fois un grignotage inapproprié et que son corps entre en «jeûne», favorisant l'accumulation de graisses inutiles.

8. Choisissez des plats complets
Il peut s'agir d'un seul plat ou de trois plats, au choix, selon la routine familiale, mais tous doivent être sains et équilibrés.

9. Portez une attention particulière à l'apport en protéines
Vous devez essayer que la protéine soit de qualité. La viande, le poisson, les œufs ou les légumineuses sont généralement les principaux apports en protéines dans le régime alimentaire de l'adolescent, garantissant qu'au moins le déjeuner et le dîner aient un bon apport en protéines.

10. Contrôler les graisses
Évitez de proposer des aliments riches en matières grasses, car à ce stade, ils ont une grande tendance à les incorporer dans l'alimentation sans égard. Évitez également de cuisiner avec un excès d'huile et assurez-vous que les graisses incluses dans votre alimentation sont mono et polyinsaturées.

11. Oubliez les collations salées, les bonbons et les desserts
Si vous ne les avez pas à portée de main, vous ne les mangerez pas, du moins à la maison. La liberté sur laquelle les adolescents commencent à compter fait pencher dangereusement l'échelle de consommation vers des aliments très malsains, comme les snacks salés, les pâtisseries industrielles et les boissons sucrées, il vaut donc mieux éviter leur consommation à la maison.

12. N'oubliez pas le poisson bleu
Vos acides gras oméga 3 sont extrêmement importants pour le cerveau et, à ce stade, votre activité cérébrale / intellectuelle est énorme. Les noix et les graines fournissent également des acides gras mono et polyinsaturés, d'où leur attrait à l'adolescence.

13. Le calcium est vital
Dans cette période de changements physiques, la croissance est l'une des principales et le calcium est nécessaire pour assurer des os solides et sains. De plus, le calcium est impliqué dans la sécrétion de certaines hormones et dans la santé des tissus, y compris les tissus cérébraux. Le lait et les produits laitiers sont la meilleure source, car, en plus du calcium, ils fournissent du phosphore et de la vitamine D, nécessaires pour fixer le calcium sur les os, et ils le font dans les quantités idéales pour une absorption optimale. Les autres aliments riches en calcium comprennent les légumes à feuilles vertes, les choux de Bruxelles, les haricots verts ou le brocoli.

14. Ayez toujours des yaourts au réfrigérateur
Les adolescents deviennent paresseux lorsqu'il s'agit de choisir quoi manger, en choisissant toujours le plus simple et le moins exigeant en main-d'œuvre. Le yogourt, à la fois consommé et bu, est un aliment idéal à ce stade, non seulement en raison de la quantité de calcium, de phosphore et de vitamine D qu'il apporte (pour la croissance), mais aussi en raison de sa teneur en bactéries bénéfiques, qui aident à repeupler les populations microbiennes. du tractus gastro-intestinal et renforcent les défenses.

15. Le fer, très important pour les filles
Avec l'arrivée des menstruations, la perte de sang suppose une perte de fer qu'il faut apporter avec un apport supplémentaire dans l'alimentation. Il n'est généralement pas nécessaire de le compléter artificiellement si suffisamment d'aliments d'origine animale (viande rouge maigre) sont consommés ou si du fer non hémique (légumineuses, légumes ou œufs) est associé à de la vitamine C (oranges ou tomates) pour optimiser son utilisation.

Il est courant que ces filles présentent de légers symptômes d'anémie, surtout si les règles sont très abondantes, de sorte que le régime riche en fer ne doit pas se limiter aux jours où elles perdent du sang mais doit devenir leur régime habituel. Dans les cas plus graves, le médecin ou le pédiatre décidera s'il est nécessaire de compléter par voie externe. Normalement, les adolescents de sexe masculin n'ont généralement pas de problèmes d'approvisionnement en fer.

16. Attention à la malbouffe
À l'adolescence, les enfants deviennent plus indépendants et commencent à sortir avec des amis, à manger. S'il est important d'encourager cette indépendance et de prendre des décisions - face à l'âge adulte - il est également important de s'assurer que l'adolescent est en mesure de choisir les aliments appropriés lors de ces sorties.

17. L'exercice physique est essentiel
À l'extérieur, dans la mesure du possible, les adolescents devraient intégrer au moins une demi-heure à une heure d'exercice physique quotidien dans leur routine. De plus, il est conseillé à l'adolescent de boire de l'eau à la fois avant et après l'exercice physique (et pendant un exercice prolongé et intense), pour assurer le bon fonctionnement de ses muscles.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à 17 habitudes alimentaires saines pour les adolescents, dans la catégorie Nutrition, menus et régimes sur place.


Vidéo: How To Make Homemade Japanese Food (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Gillivray

    C'est intéressant. Dites s'il vous plaît - où puis-je lire à ce sujet?

  2. Echoid

    Je vous propose de visiter le site où il y a de nombreux articles à ce sujet.

  3. Sakima

    C'est insupportable.



Écrire un message